Publié le 12 Oct

Aurillac : baptême du campus universitaire au nom de Madame Simone VEIL

Aurillac
baptême
campus
simone veil

Le 7 octobre 2019, Bruno FAURE, président du Conseil Départemental du Cantal, et Mathias BERNARD, président de l’Université Clermont Auvergne, procédaient au baptême du campus universitaire d’Aurillac en présence des représentants de l’Etat et des collectivités locales, l’occasion de rappeler le fort attachement d’Aurillac – et plus largement de tout un territoire – à son campus universitaire. Le nom de Simone VEIL qui sera désormais celui de ce campus est de l’avis de tous un choix parfait pour porter haut les valeurs inhérentes à un lieu d’enseignement et de savoir : la transmission, la persévérance, la tolérance.

Ce baptême hautement symbolique coïncide avec le 40ème anniversaire de Simone VEIL à la tête du Parlement européen, qui constitue de fait la première élection du Parlement européen au suffrage universel direct et l’élection de la première femme Présidente du Parlement européen.

Après le dévoilement d’une plaque commémorative et du totem à l’effigie de Simone VEIL devant l’un des bâtiments, Lucie DORSY, Directrice des Archives départementales du Cantal, a présenté aux personnalités et visiteurs du jour l’exposition « Simone VEIL, archives d’une vie » prêtée par les Archives nationales et installée dans le bâtiment de biologie de l’IUT. Les 11 panneaux exposés retracent le parcours de cette femme d’exception, depuis sa jeunesse jusqu’à son entrée au Panthéon en 2018. Nombre de drames sur ces panneaux, mais de grandes victoires aussi, résumant à grands traits la vie de cette femme de courage, de combat, de conviction

Puis c’était au tour des étudiants de s’exprimer dans des textes de leur composition : Morgane, Léa, Assanati, Louka, Augustin, Romane, Aubin, Laurine, Angeline, Laurène, Leslie, Manon, Nadège ont choisi par binômes un des panneaux de l’exposition et ont écrit des textes sensibles, sincères, poignants, retraçant le parcours de Simone VEIL depuis les camps de la mort jusqu’aux luttes pour les droits des femmes. Qu’ils soient étudiants en 1ère ou 5ème année, à l’IUT (Institut Universitaire de Technologie) ou à l’INSPE (Institut National Supérieur du Professorat et de l’Education), ces jeunes adultes ont tous mis en exergue la droiture de Simone VEIL, « une femme forte, engagée, dévouée, qui a su pardonner les horreurs de la guerre afin de construire, ensemble, un avenir plus radieux ». Ils ont salué ses combats toujours d’actualité, thèmes repris dans les discours des personnalités qui ont suivi et qui ont enjoint le public présent à cultiver sa mémoire.

Enfin, après la lecture d’un message émouvant des fils de Simone VEIL, la cérémonie s’est clôturée par le verre de l’amitié, réunissant tous les acteurs de cette journée mémorable placée sous le haut patronage du Parlement européen.